JICPB..CUBE.GALLERY...............................................................


.............................................................................................................................................................MISS GROVE

Née à Sissighurst, dans le Kent, d’une mère australienne et d’un père écossais, Miss Grove déménage en Ecosse à l’âge de 9 ans. Elle est diplômée de l’Ecole d’Art de Glasgow dès 90 et discrètement développe sa pratique dans les marges de la scène artistique. Durant une année, elle voyage en Amérique centrale et en Amérique du Sud et passe deux années de plus en Toscane comme professeur dans un petit collectif d’artistes avant de retourner en Ecosse. Elle est retournée à Mexico en 2006 avec un programme d’échange et est tombée sur une campagne nationale du gouvernement sur les inégalités entre les sexes. Récemment, elle vient de rentrer du Mexique et rejoint le JICPB Cube gallery en présentant sa nouvelle installation en France, Egypte, Japon, Danemark et Ecosse.

Expositions récentes

2007
JICPB Cube Gallery
A live performance ‘just me, who did you think I was ?’
2006
‘Todos un sexenio defendido Los Derechos de las Mujeres’
(sexual harassment is a crime), Mexico
2005
Goods to declare, Tel Aviv, Israel

Prix
2006
Scottish Arts Council Professional Development Grant
Glasgow Visual Arts Award
2004
Aberdeen Visual Arts Award
1997
The National BP Portrait Travel Award- New Orleans

_______________________________

Avant Propos

Une artiste de performance qui rend vivant les droits des femmes à travers le monde.
Il ya deux ans, le groupe international des droits de l’homme ‘Egalité dès maintenant’ s’est aperçu qu’il avait un problème de communication :
Comment attirer l’attention des gens sur un message dérangeant qu’il ne souhaitent peut-être pas entendre ? le groupe a fait un rapport sur les droits de l’homme pointant du doigt les lois de 45 pays qui excusent la violence contre les femmes et les filles. Mais les lois donnent des textes secs, alors pour populariser leur message ‘Equality Now’ a demandé une performance à l’ artiste Miss Grove pour rendre le rapport vivant.

Miss Grove s’engage auprès du public en soulevant les questions d’identité, de sexualité féminine et de droits humains.

Miss Grove dit : « c’est un défi que de faire passer un message aussi grave sans désespérer les gens, quand on donne un visage à ces questions, les gens arrivent à se sentir concerné. J’ai une apparence stéréotypée mais je veux que le regard des gens percoivent l’individu au-delà de ce qu’ils voient ».
Durant la performance, Miss Grove passe son temps à dessiner des autoportraits en s’intéressant plus particulièrement à la beauté des proportions. Ceci est un thème permanent et obsessionel dans l’œuvre de Miss Grove et on l’a qualifié de ‘ press book narcissique’.

Miss Grove voit l’humour comme un élément essentiel de son œuvre, « l’Humour joue un rôle énorme – ce truc est tellement lourd qu’en l’allégeant un peu, ça donne un peu d’air pour qu’on se sente moins agressé et que l’on se sente plus proche des questions abordées au lieu d’en être submergé. »
Malgré tout, Miss Grove se méfie un peu de la barrière défensive que cet humour pourrait créer en transformant la gravité de cette œuvre en une dérision qui empêcherait le public de regarder en face les vraies questions.
01-05-2007 S Mckenzie
traduction : Marie Martin.

__________________________________

Des poupées gonflables pour combattre le machisme mexicain

Le gouvernement du Mexique est en train d’utiliser des poupées gonflables dans une nouvelle campagne télévisée contre le harcèlement sexuel au travail.

Les clips télévisés montrent des poupées habillées en secrétaires ou en domestiques, obligées de supporter les sarcasmes et les mains baladeuses de leurs collègues masculins.
Les officiels disent que le but de cette campagne est de démontrer clairement que les femmes ne sont pas des objets sexuels. Le président Vicente Fox a reconnu mercredi que le Mexique doit faire plus d’effort pour vaincre un machisme endémique.

« Notre société a encore un long chemin à parcourir pour surmonter les reliquats du passé, éradiquer les préjugés et changer les habitudes » dit-il.
Cependant, Monsieur Fox a lui-même dépassé les limites récemment en blaguant sur le fait que les femmes ne sont que ‘ des machines à laver sur deux jambes ‘.

‘Dégradant’

Le lancement de cette campagne qui inclut des panneaux d’affichages et des clips radio a coincidé mercredi avec la ‘Journée Internationale de la Femme’. Cette campagne est prévue jusque mi-avril.
« Aucune femme ne devrait être traitée comme un objet. Le harcèlement sexuel est un délit » dit une voix off à la fin du clip télévisé.

Nos correspondants disent que le machisme est profondément enraciné au Mexique où il est courant que les hommes aient des maîtresses et quelque fois de les installer dans un second foyer.
Les femmes gagnent généralement moins que leurs collègues masculins et ont moins de possibilité de promotion
- comportement inapproprié envers elles semble relativement fréquent.
Les hauts fonctionnaires ont également reconnu la persistance d’un problème de voilence domestique envers les femmes.

Abtffn......................................................................................retour à ecnanosèr